Partenaires

Reconnaissance de la Langue Française Parlée Complété (LPC) : décodage phonétique des gestes main-lèvres.

N. ABOUTABIT, Institut Nationale Polytechnique de Grenoble, 2007
jeudi 10 avril 2008.
 

Résumé :

La Langue Française Parlée Complétée (LPC) héritée du Cued Speech (CS) a été conçue pour compléter la lecture labiale par nature ambigüe et ainsi améliorer la perception de la parole par les sourds profonds. Dans ce système, le locuteur pointe des positions précises sur le côté de son visage ou à la base du cou en présentant de dos des formes de main bien définies. La main et les lèvres portent chacune une partie complémentaire de l’information phonétique. Cette thèse présente tout d’abord une modélisation du flux manuel pour le codage automatique des positions de la main et de la configuration. Puis les travaux sont centrés sur le flux labial en discutant la classification des voyelles et des consonnes du Français. Le flux labial est composé des variations temporelles de paramètres caractéristiques issus du contour interne et externe des lèvres. Dans le cas des voyelles la méthode de classification utilise la modélisation gaussienne et les résultats montrent une performance moyenne de 89 % en fonction de la position de la main LPC. Le contexte vocalique est pris en compte dans le cas des consonnes par une modélisation HMM de la transition labiale de la consonne vers la voyelle avec un taux d’identification de 80 % en termes de visèmes CV. Un modèle de fusion « Maître-Esclave » piloté par le flux manuel est présenté et discuté dans le cadre de la reconnaissance des voyelles et des consonnes produites en contexte LPC. Le modèle de fusion prend en compte les contraintes temporelles de la production et la perception du LPC, ce qui constitue aussi une première contribution à la modélisation du système LPC du point de vue perceptif.



Forum

Contact : webmaster-afcp@afcp-parole.org - Hébergement : Université d'Avignon
Développé sous SPIP