Partenaires

Percevoir et agir : La nature sensorimotrice, multisensorielle et prédictive de la perception de la parole

Avril Treille, Universités Grenobles Alpes, 2017
dimanche 11 février 2018.
 

Voir les gestes articulatoires de son interlocuteur permet d’améliorer significativement le décodage et la compréhension du signal acoustique de parole émis. Un premier objectif de cette thèse était de déterminer si les interactions multimodales lors de la perception de parole, en plus d’impliquer classiquement les informations auditives et visuelles transmises par le son et le visage du locuteur, pouvaient être déclenchées par d’autres sources sensorielles moins communément utilisées dans la communication parlée, comme la perception tactile de la parole ou encore la perception visuelle des mouvements de la langue. Parallèlement, nos travaux avaient également pour but de déterminer l’implication possible du système moteur dans ces mécanismes de perception multisensorielle. Enfin, un autre enjeu de nos recherches était de déterminer plus avant le décours temporel et l’organisation neuroanatomique fonctionnelle de ces mécanismes d’intégration à l’aide de différentes techniques comme l’électro-encéphalographie, l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle ou encore la stimulation magnétique transcrânienne. Nos travaux ont permis d’élargir la notion de « multisensorialité de la parole » en mettant en évidence une facilitation des traitements temporels auditifs lors de la perception audio-tactile de la parole et lors de l’observation de nos propres mouvements articulatoires. D’autre part, nos études ont fourni de nouveaux arguments en faveur d’un rôle fonctionnel du système moteur lors de la perception de parole en montrant une activation plus importante des régions motrices lors de l’observation de mouvements de la langue ainsi qu’un recrutement plus bilatéral du cortex prémoteur ventral au cours du vieillissement. Pris ensemble, nos résultats renforcent l’idée d’un couplage fonctionnel, d’une co-structuration des systèmes de perception et de production de la parole. Les études présentées dans cette thèse appuient ainsi l’existence de connexions entre régions sensorielles, intégratives et motrices permettant la mise en oeuvre de processus et traitements multisensoriels, sensorimoteurs et prédictifs lors de la perception et compréhension des actions de parole.

Mots-clés : Perception de la parole, interactions multisensorielles, système moteur, perception tactile, mouvements de la langue, perception de soi.



Forum

Contact : webmaster-afcp@afcp-parole.org - Hébergement : Université d'Avignon
Développé sous SPIP