Partenaires

Le monde des Communications Organisationnelles : Pratiques et Recherches. Une étude généalogique, France et Brésil

A.Zozima Paris Rego de Souza, Université de Toulon , 2017
dimanche 11 février 2018.
 

Cette thèse s’intéresse à l’émergence des théorisations accompagnant le développement du monde de la communication en entreprise et dans les organisations. Communication est entendu ici comme un domaine professionnel de métiers et d’activités économiques, avec parfois un mode d’organisation de services en entreprise, parfois un secteur économique d’agences. En faisant ce travail de retour « généalogique », cette thèse s’intéresse dès lors aussi aux formations et aux recherches, progressivement installées dans un contexte universitaire : l’émergence de la « communication organisationnelle ». Cette analyse généalogique est ici menée de manière comparative dans deux pays nations : le Brésil et la France. Revenir sur ces moments où se développent les Relations Publiques, le Journalisme d’Entreprise, la Communication d’Entreprise, la ou les « Communication (s) Organisationnelle(s), amène à s’intéresser aux Etats-Unis, lieu d’émergence de pratiques et d’organisations professionnelles ainsi que de théorisations qui ont fait date, ont été exportées, ont fait modèle. Il s’agit aussi de décrire l’émergence et le développement de la « communication organisationnelle » au Brésil (souvent dans le cadre de la « communication sociale » et de l’étude des Relations Publiques, avec l’apparition de l’appellation « communication organisationnelle » en 1985) et en France (un peu plus de vingt ans après la création en 1975 d’une nouvelle discipline « Sciences de l’information et de la communication »). L’analyse de l’institutionnalisation d’un champ académique de recherches montre, c’est un élément essentiel, que les cadres nationaux des disciplines universitaires conduisent à des théorisations différentes. Les traditions théoriques, non seulement divergent en termes d’appui sur des interdisciplinarités différentes mais aussi en termes de construction de rapports sociaux entre les universitaires eux-mêmes et les mondes qu’ils observent, auxquels souvent ils contribuent. Certains, par la formation à la recherche et la consultance sont plus proches des approches amélioratives souvent qualifiées de « fonctionnalistes », d’autres sont dans une distance critique et doivent trouver les modes d’accès et de suivi des évolutions tant des organisations que de leurs communications. Une approche particulière, la « Communication intégrée », développée universitairement au Brésil et encore défendue aux USA et en France par des agences et des professionnels nous permet de montrer dans le dernier chapitre de cette thèse comment les effets différenciés de l’institutionnalisation, dans les deux pays, pour la « communication organisationnelle », aboutissent à deux théorisations divergentes portées par des acteurs aux traditions et enjeux sans commune mesure. Mots-clés : Communication Organisationnelle, Brésil, France, Sciences de l’Information et de la Communication, Communication Sociale, Théories et Pratiques Professionnelles, Communication Intégrée, Relations Publiques, Communication d’Entreprise, Institutionnalisation.



Forum

Contact : webmaster-afcp@afcp-parole.org - Hébergement : Université d'Avignon
Développé sous SPIP