Partenaires

L’apport de la voix chantée pour l’intégration phonético-phonologique d’une langue étrangère : application auprès d’italophones apprenants de FLE

S. Cornaz, Université de Grenoble et Université de Turin, 2014
mercredi 8 février 2017.
 

Résumé : L’objectif du didacticien est d’élaborer une méthode performante dont le contenu et les outils d’enseignement-apprentissage améliorent les compétences phonétiques en langue étrangère. Concernant le contenu pédagogique, les travaux ont montré que les sons et les phonèmes d’une langue inconnue sont traités selon l’organisation de l’espace phonétique et phonologique de la langue maternelle. Les recherches mettent en avant l’intérêt de confronter les systèmes linguistiques afin de prédire les difficultés et les facilités auxquelles seront exposés les apprenants de langue. S’agissant des outils de transmission, les études montrent les effets bénéfiques de l’interdisciplinarité et le rôle pertinent de la musique sur le développement cognitif et des apprentissages. Notre objectif de recherche s’inscrit dans ce contexte scientifique. Notre intérêt est double. D’abord, nous avons tenté d’identifier quel paramètre, inhérent à l’émission en voix chantée et la différenciant de la voix parlée, po uvait faciliter la perception de voyelles non-natives. Ensuite, nous avons souhaité comparer les effets sur la compétence de production de voyelles non-natives de deux méthodes de corrections phonétique, l’une des deux exploitant l’outil « voix chantée ». À travers les résultats de ces études, nous avons essayé de saisir le rôle de l’italien langue maternelle sur la perception et la production du français langue cible. Nos travaux n’ont pas mis en évidence d’effet des modalités fréquence fondamentale et allongement de la durée vocalique sur la discrimination perceptive des voyelles non natives /y/ et /ø/, mais ils suggèrent un rôle du contexte prévocalique sur la perception de la voyelle non-native /y/ en contraste /u/. Nous avons trouvé un effet favorable de la méthode de correction phonétique incluant la pratique chantée sur la production du spectre sonore des voyelles fermées du français, mais pas sur l’évolution des catégories phonologiques à l’intérieur de l’espace acoustique v ocalique. Les résultats de ces études soutiennent la théorie que l’enseignement-apprentissage de la phonétique a sa place en classe de langue, et suggèrent que la voix chantée serait, sous certaines conditions, un outil pertinent pour faciliter la perception et la production de voyelles non-natives.



Forum

Contact : webmaster-afcp@afcp-parole.org - Hébergement : Université d'Avignon
Développé sous SPIP