Partenaires

Les cinq premières minutes : organisation des ouvertures en (web)conférence, Analyse de pratiques interactionnelles en réunion professionnelle

C-A Veyrier, Université Paul-Valéry - Montpellier 3, 2012
jeudi 11 avril 2013.
 

Résumé : Ce travail de thèse s’est donné pour objectif d’analyser des pratiques interactionnelles de réunions professionnelles en interrelation avec les technologies. La webconférence est un système de réunion à la convergence de l’audioconférence et d‚un support web permettant de gérer la réunion, de chatter, de partager des applications, un écran, des présentations ou des documents. En nous appuyant sur une collection d’enregistrements audiovisuels de situations réelles d’usage de webconférences, nous analysons comment les participants tiennent compte des spécificités de l’environnement sociotechnique et mobilisent les ressources (verbales, non-verbales, artefactuelles) dans l’organisation située de leurs actions. Nous traitons l’organisation transitionnelle complexe de l’entrée en réunion à l’ouverture de la séance. Nous montrons comment des séquences spécifiques reconfigurent les ouvertures des réunions et nous interrogeons les spécificités des cadres de participation qui émergent dans ces dispositifs. La mise en relation des personnes par webconférence ou audioconférence se produit sur le modèle de l‚entrée et non plus sur celui de la sommation qui distribue les identités d’appelant et d’appelé dans les appels dyadiques. C‚est d’abord le répertoire de pratiques pour « entrer en réunion » qui fait l’objet de notre analyse. Nous examinons ensuite la paire relationnelle standardisée participant/modérateur vers laquelle les membres s’orientent pour organiser la parole à l’entrée. Enfin, nous étudions les procédures systématiques et multimodales pour retarder le début de l’activité (la pré-réunion) et pour accomplir une transition vers l’activité de réunion.



Forum

Contact : webmaster-afcp@afcp-parole.org - Hébergement : Université d'Avignon
Développé sous SPIP