Partenaires

L’influence des accents régionaux sur la compréhension de l’anglais britannique contemporain par des sujets francophones

K. EDENSOR, Université de Provence, Aix-Marseille I, Laboratoire de Parole et Langage , 2010
lundi 16 mai 2011.
 

Résumé : L’objectif principal de ce travail est d’examiner les capacités de perception et de compréhension des francophones lorsqu’ils sont confrontés aux différentes variétés régionales de l’anglais britannique. Pour ce faire, nous avons mené quatre expériences sous forme de tests de perception (expériences d’identification des accents et de compréhension). Les enregistrements que nous avons choisis, extraits du corpus IViE, incluent neuf accents : Cambridge, Londres (ascendance jamaïcaine), Liverpool, Leeds, Bradford (bilingues anglais-Panjabi), Cardiff (bilingues anglais-gallois), Newcastle, Belfast et Malahide (Dublin). L’expérience d’identification des accents par région a démontré que les apprenants francophones ont plus de facilités à catégoriser les accents aux sonorités non-natives (jamaïcain et panjabi) que les autres variétés. La plupart des erreurs de compréhension et de perception concernaient la réduction de mots qui est commune à tous les accents et présente dans la parole continue. Toutefois, les traits les plus caractéristiques de ces accents ont été également difficiles à traiter pour les sujets francophones. Ce travail souligne l’importance de l’attention qu’il faut prêter à ce type d’erreurs afin d’en faciliter la compréhension et ce, dans une perspective d’application didactique. Mots-clés : variétés de l’anglais, perception, compréhension, identification, sujets francophones, sujets anglophones, corpus IViE (Intonational Variation in English).



Forum

Contact : webmaster-afcp@afcp-parole.org - Hébergement : Université d'Avignon
Développé sous SPIP